Suite à mon intervention la semaine dernière, sur le gel des cultures et la détresse causée par cette vague de froid inédite pour un mois d’avril, je demandais jeudi dernier, à travers une lettre cosignée par 11 parlementaires, adressée à Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture, des actions immédiates en faveur de nos agriculteurs et des filières impactés, avec des mécanismes de soutien activés sans délai.
Ces températures extrêmes ont touché toute la France, mais aussi notre Département du Var, où les viticulteurs et agriculteurs ont vu, malgré tout leurs efforts, leur récolte parfois entièrement anéantie.
La réponse du Ministre est une avancée certes, en forme de prise en compte de cette problématique suite à notre interpellation, mais nous devons aller plus loin ! J’ai rappelé à Julien Denormandie que des solutions efficaces existent, comme l’injection d’eau pour lutter contre le gel, un système coûteux pour nos agriculteurs, mais qui permettra de mieux faire face aux dégâts causés par ces vagues de froid. Notre pays doit se réinventer pour s’adapter immédiatement aux changements climatiques tout en sécurisant notre filière agricole, et nos savoir-faire si précieux. Je suivrai avec attention les avancées en ce sens pour qu’elles se déroulent le plus rapidement et efficacement possible.