Excellent entretien de Gérard Larcher, président du Sénat, à retrouver dans Var-Matin aujourd’hui
Nous avons fait le même constat : il faut que la relance soit coordonnée par les exécutifs locaux.
Les élus de nos territoires ont largement fait leurs preuves durant la période de crise sanitaire notamment et ils connaissent mieux que personne ce dont les habitants et les acteurs économiques de leurs territoires ont besoin pour la relance. Comme le dit le président Larcher « l’interrogation des chefs d’entreprise est de savoir comment l’argent va arriver jusqu’à eux et comment faire pour que l’empilement des normes ne paralyse pas la relance ».
Oui, la déconcentration budgétaire et financière de l’Etat est indispensable pour accompagner cette relance, mais aussi les transitions écologique et numérique, et donc pour renforcer une cohésion sociale qui a été mise à mal ces dernières années par le manque de discernement du pouvoir central.
Nous l’avons vu en matière de relance touristique ou d’accompagnement des moyens pour la sécurité, notamment la sécurité civile, sur nos territoires.