Au lendemain d’une grande et belle journée en Corrèze aux côtés de Valérie Pécresse et de nombreux soutiens du mouvement Soyons Libres, je tiens à réaffirmer mon attachement à une droite ferme sur le régalien, la sécurité, l’immigration et la laïcité, une droite forte sur le plan européen et international, une droite sociale pour venir en aide aux plus fragiles, une droite qui rémunère le travail de manière plus importante que l’assistance ou que l’économie souterraine.

Beaucoup pensent pouvoir représenter la droite en dehors d’une sélection saine et organisée par les dirigeants de la droite et du centre. C’est une erreur, car c’est en équipe que nous pourrons éviter le duel annoncé entre l’immobilisme de Macron et la démagogie de Le Pen. La réussite d’une primaire dynamique et constructive sera la première étape pour la présidentielle de 2022. Aussi je remercie Eric Ciotti, Michel Barnier et Philippe Juvin pour leur engagement dans ce processus utile et indispensable pour rassembler notre famille politique. J’adresse aussi mes salutations républicaines à Bruno Retailleau et Laurent Wauquiez qui ont annoncé ne pas entrer en lice.

En tant que porte-parole nationale de Libres, je soutiendrai activement la candidature de Valérie Pécresse pour retrouver ensemble notre fierté Française.